Accorder et régler un piano

Accorder et régler son piano est un entretien qui doit être fait régulièrement afin de prévenir l’usure de l’instrument et de le mettre pleinement en valeur.

ACCORD

Pourquoi accorder un piano ?

L’accord d’un piano participe à son entretien : la tension des cordes se situe entre 15 et 20 tonnes, il s’agit donc de maintenir celle-ci de manière constante afin que la sollicitation de la structure de l’instrument soit régulière. 

L’accord d’un piano participe à la finition sonore : il sonnera mieux et sera plus agréable à jouer.

Pourquoi un piano se désaccorde ?

- Fluctuation naturelle

Un piano se désaccorde naturellement : les cordes sont en métal, et avec la tension exercée sur celles-ci, elles se détendent avec le temps.

- Hygrométrie et température

Un piano est fait essentiellement de bois et de métal. Il est donc sensible aux variations d’humidité de température. Il faut que l’instrument soit dans un environnement stable : température stable et un taux d’humidité de 45% à 65%. Eviter les variations brusques : source de chaleur à proximité, plein soleil, courants d’airs…

A quelle fréquence accorder un piano ?

Un accord par an au minimum pour un piano entretenu régulièrement et dans un environnement stable.

Pour un piano neuf il faut compter 2 à 3 accords par an les deux premières années afin de stabiliser les cordes.

Réglages

Qu'est ce qui se règle sur un piano ?

La mécanique, les étouffoirs, le clavier et les pédales.

Comment savoir si un piano est déréglé ?

De manière générale il sera difficile à jouer :

– touché lourd

– contrôle difficile des nuances

– mauvaise répétition des notes

– touché et son irrégulier

– des sons « parasites »

– des notes mal étouffées…

En somme, un piano déréglé affectera votre plaisir de jouer.

Pourquoi régler un piano ?

– Un piano bien réglé est un piano plus facile à jouer et à contrôler.

– Un réglage régulier permet de garder toute la potentialité de l’instrument.

– Cela empêchera une usure prématurée et irrégulière des feutres et cuirs qui composent la mécanique, les étouffoirs et le clavier.

En somme, un piano bien réglé est à son meilleur potentiel, s’usera moins vite et « mieux ».

A quelle fréquence régler un piano ?

Régler un piano à son acquisition puis tous les 3 à 5 ans.